Andromaque

Andromaque

Nouveau from Legrigri for Andromaque

Télécharger:
ID: 208129561X
Cloud: Sciences, Techniques et Médecine
Téléchargement total: 5100
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

La guerre de Troie a bien eu lieu : la ville est en cendres et ses grands héros sont morts. Mais leur souvenir et celui du conflit sont au coeur d'un enchaînement passionnel entre vainqueurs et vaincus : Oreste (le fils d'Agamemnon) aime Hermione (la fille d'Hélène), qui aime Pyrrhus (le fils d'Achille), qui aime Andromaque (la veuve d'Hector), qui reste fidèle à son premier époux, par-delà la mort. Un enfant, Astyanax, est l'otage innocent de ce drame des amours croisées, qui mêle étroitement sentiments et pouvoir. Première grande tragédie de Racine, Andromaque fait figure d'exemple accompli de l'art classique. Cependant, revirements incessants, personnages piégés dans un vain jeu d'apparences et dénouement sanglant animent la pièce d'une énergie toute baroque qui participe de son infinie richesse.

Amazon.fr

Oreste aime Hermione, qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime Hector, qui est mort... Pris dans une chaîne amoureuse sans issue, comment pourraient-ils s'en sortir ? De fait, quand le rideau s'ouvre, tous les éléments de l'étau tragique sont déjà prêts à se refermer sur les personnages : prisonniers de leurs passions, leur perte est inéluctable. Racine orchestre avec délectation leurs débats impuissants, leurs actions désespérées, et leur terrible fin, pour le plus grand plaisir du spectateur et du lecteur.

Modèle par excellence de l'écriture classique, Racine n'en reste pas moins d'une modernité étonnante : sa peinture des rapports humains et sa connaissance du coeur amoureux touchent peut-être plus que jamais. En particulier dans Andromaque qui est sans doute, avec Phèdre, la tragédie où la passion amoureuse est la plus dévastatrice. Et sur scène, depuis sa création en 1667, le succès ininterrompu d'Andromaque est la preuve vivante de cette modernité.

Pour prolonger votre lecture, et découvrir des pièces moins connues, reportez-vous au premier tome des Oeuvres de Racine qui vient d'être réédité dans la Pléiade. --Karine Lanini

Présentation de l'éditeur

La guerre de Troie a bien eu lieu : la ville est en cendres et ses grands héros sont morts. Mais leur souvenir et celui du conflit sont au coeur d'un enchaînement passionnel entre vainqueurs et vaincus : Oreste (le fils d'Agamemnon) aime Hermione (la fille d'Hélène), qui aime Pyrrhus (le fils d'Achille), qui aime Andromaque (la veuve d'Hector), qui reste fidèle à son premier époux, par-delà la mort. Un enfant, Astyanax, est l'otage innocent de ce drame des amours croisées, qui mêle étroitement sentiments et pouvoir. Première grande tragédie de Racine, Andromaque fait figure d'exemple accompli de l'art classique. Cependant, revirements incessants, personnages piégés dans un vain jeu d'apparences et dénouement sanglant animent la pièce d'une énergie toute baroque qui participe de son infinie richesse.

Quatrième de couverture

« Où suis-je ? Qu'ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? Errante et sans dessein, je cours dans ce palais. Ah ! ne puis-je savoir si j'aime, ou si je hais ? Le cruel ! De quel oeil il m'a congédiée ? Sans pitié, sans douleur, au moins étudiée. L'ai-je vu se troubler, et me plaindre un moment ? En ai-je pu tirer un seul gémissement ? Muet à mes soupirs, tranquille à mes alarmes, Semblait-il seulement qu'il eût part à mes larmes ? Et je le plains encore ? Et pour comble d'ennui Mon coeur, mon lâche coeur s'intéresse pour lui ? Je tremble au seul penser du coup qui le menace ? Et prête à me venger je lui fais déjà grâce ? Non, ne révoquons point l'arrêt de mon courroux. Qu'il périsse. Aussi bien il ne vit plus pour nous. »

Biographie de l'auteur

Jean Racine naît en 1639 à La Ferté-Milon. Devenu orphelin très tôt, il est recueilli par sa grand-mère, religieuse à Port Royal. Il y reçoit une solide formation intellectuelle, puis rentre en classe de philosophie au collège d'Harcourt. En 1663, il crée sa première pièce représentée, La Thébaïde, suivie d'Alexandre en 1665. La décennie qui suit est alors la plus féconde de son existence : il fait jouer Andromaque (1667) puis Les plaideurs (1668), Britannicus (1669) Bérénice (1670) Bajazet (1672), et Mithridate (1673). Bénéficiant de l'appui de Colbert, le dramaturge rentre, la même année, à l'Académie Française. S'étant imposé face à Corneille (1606-1684) après le succès d'Andromaque, il est assuré des faveurs du jeune roi Louis XIV . Sa pièce suivante, Phèdre (1677), s'affirme très vite comme son chef d'œuvre, malgré l'échec des premières représentations. L'année suivante, Racine cesse cependant d'écrire pour la scène et devient l'historiographe officiel du roi, s'engageant dans la voie d'une existence plus bourgeoise vouée à l'éducation de ses nombreux enfants et à la piété la plus austère. Ses deux dernières tragédies, d'inspiration purement religieuse (Esther, 1689 et Athalie, 1691) seront écrites à la demande de Mme de Maintenon pour les jeunes filles de Saint-Cyr. Racine s'éteint à Paris le 21 avril 1699.



Né en 484 avant J.-C., Euripide aurait grandi dans une famille aisée. Disciple d'Anaxagore, de Protagoras ou encore de Socrate, il possède un esprit curieux ouvert à tous les courants de pensées et se nourrit des lectures des grands philosophes. Enclin à la solitude et à la méditation, il fut rejeté par nombre de ses contemporains qui voyaient dans son comportement une marque de dédain. La renommée lui fut accordée après sa mort, en 406 avant J.-C.. Il devint alors le modèle à suivre, autant par Sénèque, que par les tragiques italiens du XVIe siècle, puis, plus tard, par Lessing, Schiller et même Goethe. Outre de nombreux fragments, dix-sept tragédies d'Euripide ont été retrouvées, notamment, Andromaque, Les Bacchantes, Électre, Iphigénie en TaurideetLes Troyennes. Il s'est illustré par ses thèmes variés, sa technique d'argumentation et les libertés qu'il prenait avec la mythologie. Mais au centre de son inspiration se trouve un profond pessimisme, heureusement corrigé par son désir de croire : ses personnages, tendres et fragiles, sont tous emportés par le tragique destin des hommes et nous font penser à l'œuvre d'un autre poète, Virgile.



Annie Collognat-Barès, ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de lettres classiques, professeur de latin et de grec en Lettres Supérieures au lycée Victor-Hugo à Paris, est auteur de nombreux ouvrages et guides qui commentent les grands classiques de la littérature. Elle a récemment publié chez Pocket un recueil d'extraits choisis dans l'œuvre de Laclos Amour, liaisons et libertinage (2008), Des troubadours à ApollinairePetite anthologie poétique (2009) et, en collaboration avec Catherine Bouttier-Couqueberg et Marguerite Vaudel, une édition des Liaisons dangereuses de Laclos (2008).

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES