Noé (08)

Noé (08)

Obtenir from Legrigri for Noé (08)

Télécharger:
ID: 2092538063
Cloud: DUT
Téléchargement total: 1334
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

L'histoire du Déluge, implacable destruction qui mena à la renaissance du monde.

Dans un monde où les hommes sont submergés par leurs mauvais penchants, seul Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Autour de lui, ce n'est que mensonge, violence, lâcheté. Même les voisins de Noé, avec qui il entretenait de bons rapports, sombrent dans l'oisiveté ou le vol. Bientôt, la famille de Noé voit ce dernier plongé dans un projet incroyable: la construction d'une arche gigantesque. Noé obéit en cela aux ordres de Dieu, qui lui a demandé de remplir cette arche d'un couple de chaque animal de la Création, puis de s'y enfermer avec sa famille. Car Dieu a décidé de faire périr sous un vaste déluge le monde qu'il juge trop mauvais. Bientôt, le tonnerre gronde...

Extrait

Ier PARTIE LA FUREUR DES HOMMES

CHAPITRE 1
DÉBORAH

Le sommeil de Déborah fut troublé par un choc. Dans une semi-inconscience, elle tenta de repousser la masse chaude et inerte qui avait roulé contre son flanc. En ouvrant les yeux, elle découvrit que Noémi s'était lovée contre elle. La jeune fille souleva une des mèches entortillées qui cachaient le visage de sa petite soeur. Celle-ci dormait paisiblement, la joue calée sur sa main potelée, un filet de salive à la commissure des lèvres. Son envie de la secouer pour se venger d'avoir été réveillée s'évanouit. Déborah se tourna de l'autre côté de la natte ; comme elle s'y attendait, la place de ses parents était vide. Avant de s'esquiver hors de la pièce, ils les avaient toutes deux recouvertes d'une peau de mouton : même en cette saison chaude, les petits matins restaient frais.
Des raclements, puis un long bêlement se mêlèrent aux bruits feutrés qui provenaient de l'extérieur. Elle imagina sa mère cassant des branchages pour raviver le feu du four, son père accroupi faisant jaillir de longs jets fumants du pis des chèvres. Elle resta étendue, profitant des derniers moments de calme de la journée. Celle-ci serait longue, les moissons n'étaient pas finies. Mais le plus dur était derrière eux, avait affirmé Noé la veille. Comme chaque soir, la tribu s'était retrouvée pour partager le dîner dans la cour. Assis autour du feu, ils avaient mangé en silence les pois chiches au cumin et les figues. Puis le chef de famille avait parlé, posément comme toujours. Mais dans sa voix perçait une satisfaction qui avait réchauffé tous les coeurs.
- Sem, Cham, Japhet, mes fils, nous pouvons nous réjouir : d'ici deux jours, tout le blé sera enserré dans le silo. Cette année encore, nous ne souffrirons pas de la faim. Nous pourrons même vendre une partie de la récolte pour nous procurer les biens qui nous manquent.

Présentation de l'éditeur

L'histoire du Déluge, implacable destruction qui mena à la renaissance du monde.

Dans un monde où les hommes sont submergés par leurs mauvais penchants, seul Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Autour de lui, ce n'est que mensonge, violence, lâcheté. Même les voisins de Noé, avec qui il entretenait de bons rapports, sombrent dans l'oisiveté ou le vol. Bientôt, la famille de Noé voit ce dernier plongé dans un projet incroyable: la construction d'une arche gigantesque. Noé obéit en cela aux ordres de Dieu, qui lui a demandé de remplir cette arche d'un couple de chaque animal de la Création, puis de s'y enfermer avec sa famille. Car Dieu a décidé de faire périr sous un vaste déluge le monde qu'il juge trop mauvais. Bientôt, le tonnerre gronde...

Biographie de l'auteur

Pour faire mon portrait


Peindre d'abord un appartement à Paris
Avec son aquarium à poissons exotiques et son mobilier 70
Peindre aussi trois fillettes,
Un père éditeur et une mère photographe
Et y glisser beaucoup de livres, souvent sérieux mais pas toujours.
Placer la toile contre un arbre du Luxembourg
Entre deux kiosques à bonbons
Et attendre des années en suçant un réglisse.
Faire ensuite le portrait de l'étudiante
Courant la rue Saint-Guillaume,
Puis dessiner Big Ben et le lac Michigan.
Peindre à côté un chai et deux alambics,
Et tenter de figurer une responsable de marques
Dans un bureau en open-space.
Peindre l'agitation et la vitesse,
Puis dans le même tempo, trois berceaux à l'ancienne.
Effacer soigneusement une pyramide renversée,
Faire grandir les têtes blondes.
Tracer ensuite des lettres, des quantités de lettres,
Des a, des e, des i, beaucoup de ?
Les disposer en articles de presse, en scenarios de bande dessinée
Et en romans pour la jeunesse.
Insérer quelques sourires, du calme aussi.
S'il vous reste un petit coin de libre,
Peindre des classes, des enfants et des feuilles blanches,
Et dans des petites bulles,
Des histoires de géants, des histoires de soi,
Colorées d'espoir ou de folie.
Alors, arracher tout doucement un stylo à un enfant
Et écrire mon nom au milieu du tableau.



Marie-Thérèse Davidson est née à Paris, en 1948, dans une famille d'origine étrangère, modeste et éprise de culture. Elle lit beaucoup, très jeune, avec une préférence marquée pour les contes, les récits et les romans, tout ce qui fait rêver et vibrer.
Même si ses bavardages agacent ses professeurs, elle adore l'école, elle adore apprendre, particulièrement ce qui sert à comprendre le cœur des hommes : la littérature, les langues, l'histoire.
Elle tombe amoureuse de la mythologie dès ses premiers Contes et légendes, et du Grec dès les premiers cours de 4e. C'est encore vrai aujourd'hui.
Comme elle veut faire partager ses passions, elle enseigne le français, le latin et le grec, pendant près de 30 ans, avec une prédilection pour les adolescents de 4e et de 3e : leur effervescence est si vivante, si stimulante !
Elle écrit, depuis peu, et toujours pour raconter aux jeunes les histoires qui l'ont elle-même passionnée enfant.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES