L'usage des armes

L'usage des armes

Télécharger from Legrigri for L'usage des armes

Télécharger:
ID: 2253071897
Cloud: Intranet
Téléchargement total: 4993
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Un scénario implacable et une réflexion sur le destin d'un homme d'exception.

L'Écossais Iain M. Banks compte parmi les meilleurs auteurs de science-fiction contemporains et son cycle de laCulture (auquel appartient L'Usage des armes, roman paru en 1992) est sans doute la création la plus étonnante de la science-fiction anglo-saxonne.
La Culture est une immense société galactique, pacifiste, multiforme, anarchiste, tolérante, éthique et cynique. Elle est composée d'humains, d'Intelligences Artificielles et d'espèces étrangères qui ont accepté ses valeurs. Bigarrée, baroque et attachante, elle cultive les loisirs et les jeux, qui ont le statut d'un art majeur. La Culture : une création qui prendra place dans les annales de l'Histoire du Futur aux côtés de Dune et d'Hypérion.
Zakalwe est un homme de guerre, un agent de Contact utilisé dans les plans de la Culture. Mais Zakalwe est difficile à maîtriser : parfois, il échappe au contrôle de ses commanditaires. Seule Diziet Sma, accompagnée d'un drône en forme de valise, peut le retrouver et le convaincre de reprendre du service. Pourquoi Zakalwe est-il aussi imprévisible ? Quelle est cette femme qui le hante ? Pourquoi se méfie-t-il de La Culture, au risque de déstabiliser une galaxie tout entière ? Est-il une sorte de monstre ? Ou bien une victime des plans tortueux des "mentaux" ? Deux récits s'intercalent, chapitre après chapitre : la nouvelle mission de Zakalwe pour la Culture, et son passé de mercenaire. Le premier récit est chronologique. Le second avance à rebours, faisant remonter ses souvenirs jusqu'au traumatisme originel par lequel tout s'explique. Comme toujours, Banks s'intéresse plus aux individus broyés par la machine qu'à la machine elle-même (même si un chapitre central est l'occasion d'une exploration étonnante au cœur de la Culture).

Amazon.fr

La fin et des moyens - en matière politique - ont toujours entretenu des rapports difficiles. La Culture, société galactique d'un futur lointain, a résolu le dilemme en séparant totalement les deux termes de l'équation ! DansL'Usage des armes, la main droite ignore ce que fait la main gauche, à l'exception de la Présidente Sma, chargée d'assumer sans faiblesse les basses oeuvres, assurées - morale oblige -, par un service spécialisé. Lorsque des impératifs vitaux nécessitent le recours au mensonge, à la trahison ou parfois à la violence la plus extrême, la Culture confie ses intérêts aux mercenaires de "Circonstances spéciales", recrutés à cet effet.

Le mérite de Banks, cependant, c'est de parvenir à mettre en scène un Space opera flamboyant, parfois complexe, qui se refuse au militarisme et s'interroge sur les notions de Bien et de Mal. L'humour n'est d'ailleurs pas absent, au fil des réflexions de robots sarcastiques ou de vaisseaux spatiaux intelligents appelés, par exemple, Canonnière diplomate ! De roman en roman (L'Homme des jeux, Une forme de guerre, Excession), Banks approfondit avec la Culture, et pour le plus grand plaisir de ses lecteurs, l'un des cycles les plus passionnants, les plus originaux et les plus ambitieux de la SF mondiale. Pour lecteur averti. --Stéphane Nicot

Présentation de l'éditeur

Un scénario implacable et une réflexion sur le destin d'un homme d'exception.

L'Écossais Iain M. Banks compte parmi les meilleurs auteurs de science-fiction contemporains et son cycle de laCulture (auquel appartient L'Usage des armes, roman paru en 1992) est sans doute la création la plus étonnante de la science-fiction anglo-saxonne.
La Culture est une immense société galactique, pacifiste, multiforme, anarchiste, tolérante, éthique et cynique. Elle est composée d'humains, d'Intelligences Artificielles et d'espèces étrangères qui ont accepté ses valeurs. Bigarrée, baroque et attachante, elle cultive les loisirs et les jeux, qui ont le statut d'un art majeur. La Culture : une création qui prendra place dans les annales de l'Histoire du Futur aux côtés de Dune et d'Hypérion.
Zakalwe est un homme de guerre, un agent de Contact utilisé dans les plans de la Culture. Mais Zakalwe est difficile à maîtriser : parfois, il échappe au contrôle de ses commanditaires. Seule Diziet Sma, accompagnée d'un drône en forme de valise, peut le retrouver et le convaincre de reprendre du service. Pourquoi Zakalwe est-il aussi imprévisible ? Quelle est cette femme qui le hante ? Pourquoi se méfie-t-il de La Culture, au risque de déstabiliser une galaxie tout entière ? Est-il une sorte de monstre ? Ou bien une victime des plans tortueux des "mentaux" ? Deux récits s'intercalent, chapitre après chapitre : la nouvelle mission de Zakalwe pour la Culture, et son passé de mercenaire. Le premier récit est chronologique. Le second avance à rebours, faisant remonter ses souvenirs jusqu'au traumatisme originel par lequel tout s'explique. Comme toujours, Banks s'intéresse plus aux individus broyés par la machine qu'à la machine elle-même (même si un chapitre central est l'occasion d'une exploration étonnante au cœur de la Culture).

Quatrième de couverture

Cheradenine Zakalwe est l'un des agents les plus efficaces de la Culture, cette immense société galactique, pacifiste et redoutable, anarchiste, tolérante, éthique et cynique. Partout où la Culture entend faire régner sa bienveillance, c'est-à-dire son ordre, Zakalwe se montre un chien de guerre irremplaçable. Mais est-il seulement celui qu'il croit être ?

Biographie de l'auteur

Iain M. Banks est né en 1954 en Écosse. Tous les romans appartenant à la série de la Culture (L'Usage des armes, L'Homme des jeux, Une forme de guerre, Excessionet Le Sens du vent) ont paru dans la collection "Ailleurs & Demain".

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES