Les portes de la perception

Les portes de la perception

Obtenir from Legrigri for Les portes de la perception

Télécharger:
ID: 2264034076
Cloud: Art mondial
Téléchargement total: 5005
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

En 1954, sous contrôle médical et animé d'une volonté scientifique, Aldous Huxley absorbe de la mescaline, alcaloïde actif du peyotl, ce cactus indien qui procure des visions colorées accompagnées de divers phénomènes psychologiques. Son but : ouvrir les "portes de la perception ", selon l'expression consacrée par William Blake. Une véritable introduction à la vie mystique.

" L'homme connaît tant d'autres choses ; il ne se connaît pas lui-même. "
Aldous Huxley

Préfacé et traduit de l'anglais
par Jules Castier


Présentation de l'éditeur

En 1954, sous contrôle médical et animé d'une volonté scientifique, Aldous Huxley absorbe de la mescaline, alcaloïde actif du peyotl, ce cactus indien qui procure des visions colorées accompagnées de divers phénomènes psychologiques. Son but : ouvrir les "portes de la perception ", selon l'expression consacrée par William Blake. Une véritable introduction à la vie mystique.

" L'homme connaît tant d'autres choses ; il ne se connaît pas lui-même. "
Aldous Huxley

Préfacé et traduit de l'anglais
par Jules Castier


Quatrième de couverture

Par l'ingestion de mescaline, Aldous Huxley rejoint à son tour le paradis artificiel de Nerval et Baudelaire. Mais l'originalité de cette expérience tient à la volonté scientifique qui l'anime : en 1954, c'est sous contrôle médical que le romancier absorbe la drogue dans le but d'ouvrir, selon l'expression de William Blake, " les portes de la perception " et de " connaître, par l'intérieur, ce dont parlaient le visionnaire, le médium, et même le mystique, le miracle [...] de l'existence dans sa nudité, la réalité manifestée ". Outre ce récit initiatique, éponyme de l'ouvrage, sont rassemblés ici des essais qui témoignent d'une recherche spirituelle constante depuis La Philosophie éternelle (1945). A travers une culture syncrétique qui traite avec une même ferveur la pensée bouddhiste zen et le dogme catholique, se dessine le souci de mettre chacun sur la voie de l'illumination par la contemplation et le recueillement. Cette orientation donne aux réflexions de Huxley, sur le temps, l'art, le progrès et surtout la violence et la paix une dimension intemporelle. Cet essai a été suivi d'un autre qui le complète et l'enrichit, le ciel et l'enfer, réédité en 1999 aux éditions du Rocher.

Biographie de l'auteur

Poète, journaliste et romancier, Aldous Huxley est né en Angleterre en 1894. Petit-fils du savant Thomas Huxley – compagnon de Darwin – et de Matthew Arnold – poète et critique éminent –, Aldous Huxley fait ses études à Eton et à Oxford. À vingt-cinq ans, il collabore à l'Athenaeum et publie ses premiers poèmes – La Défaite de la jeunesse, Leda. Viennent ensuite ses romans – Jaune de chrome, Cercles vicieux, Contrepoint –, mais c'est avec Le Meilleur des mondes qu'il rencontre un grand succès public. Aldous Huxley est décédé en Californie en 1963.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES