Le baton et la carotte

Le baton et la carotte

Télécharger from Legrigri for Le baton et la carotte

Télécharger:
ID: 2842714555
Cloud: Bourse et Finance
Téléchargement total: 6956
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Imaginez deux jouvencelles, les meilleures amies du monde. L'une d'elles très délurée, la coqueluche des garçons du collège, se livre avec eux à toutes sortes de coquineries. L'autre donzelle, en revanche, ne tolère aucune familiarité de la part de ses condisciples mâles. Tout juste si elle accepte de flirter... et encore ! Du bout des doigts... Et si les apparences étaient trompeuses ? Si la plus dévergondée des deux n'était pas celle qui retire si souvent sa culotte au cinéma, ou en voiture... Si la timide pécore qui rougit dès qu'on parle de sexe était au contraire un monstre de perversité, si elle avait, vous n'allez pas me croire, eh bien si : un " esclave sexuel " ! À elles deux, c'est à qui inventera les sévices les plus cruels (et les plus délicieux) pour torturer et " utiliser " leur " homme à tout faire ". Est-ce tout, me direz-vous ? Oh que non, ce n'est, là, comment dire, que la partie apparente de l'iceberg... Se souvenant de La Pharmacienne, son premier " roman pornographique ", Esparbec nous livre ici un bouquin cochon comme on n'en fait plus depuis belle lurette. Un de ces fameux livres à ne lire que d'une main, si vous voyez ce que je veux dire. Attention : à déconseiller formellement aux esprits peu éclairés et aux mères la vertu. Quant aux autres, qu'ils n'en abusent pas : à consommer avec modération.

Présentation de l'éditeur

Imaginez deux jouvencelles, les meilleures amies du monde. L'une d'elles très délurée, la coqueluche des garçons du collège, se livre avec eux à toutes sortes de coquineries. L'autre donzelle, en revanche, ne tolère aucune familiarité de la part de ses condisciples mâles. Tout juste si elle accepte de flirter... et encore ! Du bout des doigts... Et si les apparences étaient trompeuses ? Si la plus dévergondée des deux n'était pas celle qui retire si souvent sa culotte au cinéma, ou en voiture... Si la timide pécore qui rougit dès qu'on parle de sexe était au contraire un monstre de perversité, si elle avait, vous n'allez pas me croire, eh bien si : un " esclave sexuel " ! À elles deux, c'est à qui inventera les sévices les plus cruels (et les plus délicieux) pour torturer et " utiliser " leur " homme à tout faire ". Est-ce tout, me direz-vous ? Oh que non, ce n'est, là, comment dire, que la partie apparente de l'iceberg... Se souvenant de La Pharmacienne, son premier " roman pornographique ", Esparbec nous livre ici un bouquin cochon comme on n'en fait plus depuis belle lurette. Un de ces fameux livres à ne lire que d'une main, si vous voyez ce que je veux dire. Attention : à déconseiller formellement aux esprits peu éclairés et aux mères la vertu. Quant aux autres, qu'ils n'en abusent pas : à consommer avec modération.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES